L’affaire du Yotel

Publié le par Admin

Suite du tour d'horizon des sujets abordés dans La lettre des élus socialistes et apparentés de Cogolin (N°1) distribuée dernièrement avec un zoom sur l'affaire du Yotel.

L’affaire
Du Yotel

Tous les Cogolinois ne savent peut être pas que ce vaste centre de vacances géré par un groupe de comités d’entreprises occupe un terrain de 13 hectares sur notre commune, à Cogolin-Plage, en bord de mer. Sans doute savent-ils encore moins que ce terrain appartient toujours à la ville de Cogolin.

Cette dernière l’avait concédé, par un bail de longue durée, il y a une trentaine d’années, à un pôle de tourisme social qui y a réalisé l’ensemble des installations existantes. Le bail en question venant prochainement à expiration, la municipalité entend vendre son terrain au plus offrant, afin d’obtenir rapidement une rentrée d’argent bienvenue dans les caisses de la ville.

Le pôle de tourisme, propriétaire des locaux s’est bien entendu porté acquéreur des terrains, alignant son offre sur l’estimation des Domaines. Or, pour l’instant, le Maire de Cogolin refuse de prendre en compte cette offre d’achat. L’existence, sur le territoire de Cogolin, d’un centre de vacances à caractère familial, le gênerait-il ?

Cette réserve foncière naturelle et boisée, unique dans le Golfe sera-t-elle vendue à des investisseurs immobiliers pour en faire de nouvelles résidences de luxe bétonnées, et ce au mépris de la protection de l’environnement ?

Nous dénonçons cette braderie au plus offrant des emplois et du patrimoine de notre commune.

A lire aussi sur le même sujet
Retrouvez l'intégralité de la lettre dans notre rubrique image
en cliquant sur La Lettre N°1 en images

Publié dans Tracts

Commenter cet article